Droguerie de l'Aubier

Soulager les infections urinaires

Infection urinaire

Soulager les infections urinaires

La cystite est une infection urinaire se situant au niveau de la vessie et qui se manifeste par une sensation de brûlure lors de la miction, par de fréquents besoins d’uriner en évacuant seulement quelques gouttes, et par une pesanteur dans le bas-ventre.  Les urines peuvent être troubles et très odorantes.

Les médecines naturelles peuvent  soulager les premiers symptômes d’une infection urinaire. Il est naturellement conseillé de consulter rapidement un médecin lors de fièvre, de douleurs lombaires prononcées, si l’urine contient du sang ou lorsque les symptômes persistent au-delà de 3 jours.

Que faire pour prévenir ?

  • Boire au minimum  1,5 litres d’eau ou de tisane diurétique par jour. Le bouleau, la prêle, l’orthosiphon,  le chiendent  ou les styles de maïs sont les plantes idéales pour le rinçage des voies urinaires.
  • Eviter de retenir trop longtemps un besoin d’uriner.
  • Utiliser des produits pour la toilette intime qui ne sont pas trop agressifs.
  • S’abstenir  de porter des pantalons trop serrés et des sous-vêtements en fibres synthétiques qui favorisent la transpiration et la multiplication des germes.
  • Lutter contre la constipation ; pour les femmes, s'essuyer avec le papier hygiénique en allant de l’avant vers l'arrière. Rééquilibrez votre flore intestinale à l’aide d’une cure de probiotiques adaptés.
  • Uriner immédiatement après un rapport  sexuel

 

Quels remèdes en cas de cystite ?

En homéopathie, cantharis et mercurius corrosivus sont  les remèdes de premier choix pour calmer les brûlures et les douleurs.

Les remèdes spagyriques sont indiqués pour lutter contre les bactéries. Le remède doit être adapté en fonction des symptômes, pour que son efficacité soit plus rapide.

Les canneberges sont de loin la préparation la plus répandue pour prévenir des infections urinaires récidivantes, ainsi que pour éviter l’adhérence des bactéries dans le canal urinaire. Attention à ne consommer des préparations qui contiennent  un taux de polyphénols suffisamment élevé pour que l’efficacité ne soit pas altérée.